Anatol Ugorski-SPHBLe pianiste d’importance internationale ANATOL UGORSKI (1942)  a étudié le piano au Conservatoire de Leningrad auprès de Nadeschda Golubowskaja. Pendant ses études déjà, il joua des œuvres d’Arnold Schönberg, d’Alban Berg, d’Olivier Messiaen et de Pierre Boulez en première pour l’URSS, où ces compositeurs étaient alors controversés. En 1982, il devint professeur au Conservatoire de Leningrad.

En été 1990, Anatol Ugorski se réfugia à Berlin avec femme et enfant. La famille y vécut dans un centre pour requérants d’asile pendant presque deux ans. 1992 marqua, par des concerts spectaculaires donnés au Conservatoire de Milan et dans le cadre des Wiener Festwochen, le début de la carrière internationale de ce pianiste alors déjà quinquagénaire.
Depuis lors, il se produit dans des salles de concert du monde entier en soliste ou comme invité d’orchestres de premier plan (p. ex. Orchestre symphonique de la WDR, Philharmonie tchèque, Orchestre du Concertgebow, Orchestre de Paris, Orchestre symphonique de Chicago, les Hamburger Symphoniker). Il participe également aux festivals les plus importants. Anatol Ugorski enseigne le piano à la Haute école de musique de Detmold.

Anatol Ugorski a gravé de nombreuses œuvres sur CD. L’enregistrement du « Catalogue d’Oiseaux » d’Olivier Messiaen et du concerto pour piano d’Alexandre Scriabine avec l’Orchestre symphonique de Chicago, sous la direction de Pierre Boulez, comptent  parmi les plus significatifs. Récemment, il a enregistré, avec sa fille Dina Ugorskaja, les concerti pour deux pianos de Bach, de Mozart et de Chostakovitch. Ses interprétations, alliant acuité analytique et fine sensibilité, témoignent d’un langage musical caractéristique et très personnel.

Veuillez Cliquez sur l'image pour l'agrandir !