DA-SolNé en 1989 à Pusan (Corée du Sud), DA SOL n’a commencé le piano qu’à l’âge de 11 ans, seul, en écoutant des enregistrements des Danses pour enfants de Bartók et en les rejouant. Il étudia ensuite à l’école supérieure des arts de Pusan auprès de In Il Kim et à l’Université des arts nationaux à Seoul auprès de Jong Phil Lim. Il poursuivit ses études de piano en 2006 à la Haute école de musique de Leipzig auprès de Gerald Fauth et en 2010 à la Haute école de musique de Hanovre auprès de  Karl-Heinz Kämmerling et d'Arie Vardi.

Lauréat des concours internationaux à Bruxelles, Genève, Munich et de Nagoya, Da Sol remporte en 2012 le 1er prix du Kissinger Klavierolymp et le 2ème prix du Concours Géza Anda à Zürich. Selon le jury de ce concours, «on est d’emblée stupéfait par l’interprétation de Gaspard de la Nuit de Ravel donnée par Da Sol. Sa maîtrise technique et artistique dépourvue d’efforts n’est pas une fin en soi et se situe à un niveau que la plupart des pianistes n’atteignent qu’en fin de carrière. Da Sol confère ainsi à cette œuvre des perspectives et des couleurs nouvelles ainsi qu’une spontanéité qui témoignent de manière impressionnante du potentiel créatif de ce pianiste».

Il se produit avec le Tonhalle-Orchester Zürich, le MDR-Sinfonieorchester Leipzig et fait ses débuts à la Philharmonie de Berlin avec le Berliner Kammerorchester. Invité au Festival international de piano La Roque d’Anthéron et à l'Internationales Klavierfestival junger Meister Bodensee, il se produit également à Budapest, Lyon, Vicenza, Seoul, St. Moritz et au Brésil.

Da Sol compte parmi les talents les plus remarqués de la génération des jeunes pianistes. La presse internationale souligne en particulier l’expression subtile, spirituelle et contrastée de ses prenantes interprétations.