Emmanuel-StrosserNé à Strasbourg, EMMANUEL STROSSER  étudie au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris (CNSM) dans les classes de J.C. Pennetier et C. Ivaldi. Il suit des cours de perfectionnement avec Leon Fleisher, Dimitri Bashkirov et Maria Joao Pires. Lauréat du Concours international de musique de chambre de Florence, il est finaliste, en 1991, du Concours Clara Haskil. Aujourd'hui assistant de la classe d'Alain Planès au CNSM de Paris, Emmanuel Strosser est en outre un partenaire de musique de chambre très apprécié et partage la complicité de Claire Désert, Christian Ivaldi, Jean-François Heisser, Régie Pasquier, Raphaël Oleg, François Leleu, du Quatuor Prazák, du Quatuor Artis. Il se produit régulièrement en soliste, en récital ou avec orchestre (Philharmonique de Radio-France, Ensemble Orchestral de Paris, Orchestres de Picardie, de Lille, de Montpellier, Orchestre de Chambre de Toulouse). Invité dans des prestigieux festivals comme ceux de Sceaux, de la Roque d’Anthéron, de Prades, de Kuhmo, il joue aussi au Mexique, en Amérique du Sud, au Japon, en Corée, à Washington.

Ses enregistrements, tous accueillis par une presse enthousiaste, consacrent notamment la musique de Mozart (Harmonia Mundi), les mélodies de Debussy (avec Véronique Dietschy), les deux quintettes de Fauré (avec le Quatuor Rosamonde), mais aussi les Sonates de l'opus 10 de Beethoven ("Choc" du Monde de la Musique). Chez  Assaï sont parues la Ballade et la Fantaisie de Gabriel Fauré avec l’Orchestre de Picardie, sous la direction d’Edmon Colomer, ainsi que les sonates de Fauré et de Debussy pour violon et piano avec le violoniste Régis Pasquier. Mirare publie son enregistrement d’œuvres de Schubert. On le retrouve par ailleurs dans le projet de l'intégrale des 32 Sonates de Beethoven avec cinq autres pianistes.