Olivier-CharlierAdmis à l’âge de 10 ans au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris OLIVIER CHARLIER obtient, quatre ans plus tard, un premier prix de violon dans la classe de Jean Fournier. Il se perfectionne dans la classe de Pierre Doukan en violon et dans celle de Jean Hubeau en musique de chambre. C’est pendant cette période qu’il fait la rencontre de Nadia Boulanger qui, intéressée par ses dons précoces, le présentera à Yehudi Menuhin ainsi qu’à Henryk Szeryng. Ce dernier lui offrira en 1976 une bourse d’étude.

Il remporte de nombreux concours internationaux : Munich à 17 ans, Montréal à 18 ans, le concours Sibelius d’Helsinki à 19 ans, les deux grands concours français Long-Thibaud (2e grand prix) et Georges Enesco de la SACEM à 20 ans, Indianapolis (4e prix) à 21 ans, sans oublier  le Young Concert Artists International Audition remporté à New York en 1989 alors âgé de 28 ans.

Olivier Charlier est ainsi propulsé sur les plus grandes scènes musicales du monde entier, accompagné par des orchestres français et étrangers (Orchestre national de France, Orchestre de Paris, Orchestre de la Tonhalle de Zurich, Orchestre de la Résidence de La Haye, Orchestre philharmonique de Londres, Orchestre philharmonique de la BBC, Hallé Orchestra, Orchestre symphonique de Berlin, Orchestres des Radios de Hambourg et de Sarrebruck, Orchestre de chambre de Württemberg, Orchestre philharmonique de Monte-Carlo, Philharmonie de Prague, Philharmonie de Zagreb, Orchestre symphonique de Montréal, Yomiuri Nippon Symphony Orchestra, Orchestre symphonique de Sydney).Il joue aux  États-Unis, Canada, Mexique, en Asie (Japon, Thaïlande, Malaisie), en Afrique du Sud.

Depuis 1981, Olivier Charlier enseigne au CNSM de Paris. Il joue sur un violon Carlo Bergonzi  de 1747.